CET HIVER L’AVARE S’INVITE AU THÉÂTRE DES VARIÉTÉS

Qui n’a pas grandi avec cette magnifique pièce qu’est l’Avare de Molière ?

L’occasion est venue de découvrir ou de redécouvrir ce grand classique, qui a été écrite par Jean Baptiste Poquelin dit Molière en 1668.

Molière nous dépeint avec humour, sa société contemporaine et lui-même.

Molière traite plusieurs sujets dans cette pièce : l’avarice en premier lieu, ainsi que la tyrannie domestique, l’égoïsme et ce qu’aujourd’hui on nomme le sexisme.

Synopsis : Harpagon (interprété par Michel Boujenah), est un vieux père de famille, qui a plus aimé l’argent que sa propre famille, au point qu’il soupçonne tout le monde de vouloir le voler. Il impose à son fils Cléante, d’épouser une riche veuve, et pour sa fille Elise, un riche Noble bien plus âgé qu’elle. Il fait tout cela pour se débarrasser d’eux et de pouvoir épouser Mariane, une magnifique jeune fille, bien plus jeune que lui et sans un sou, dont il est tombé amoureux.

La pièce se joue au Théâtre des Variétés du 15 janvier 2022 au 10 avril 2022

Adresse : 7 Boulevard Montmartre 75002 Paris.

Métro : ligne 8 et 9 stations Grand Boulevard.

Tarif : à partir de 14€

Exposition sur les Arts martiaux Asiatique

Quelles sont les origines et les particularités des arts martiaux d’Asie ?

Avec plus de 300 œuvres anciennes et contemporaines, et au travers d’une galerie de personnages historiques ou de héros de fictions, l’exposition débute par la représentation du combat dans les arts hindous et bouddhiques, à la fois en tant qu’image de pouvoir des élites militaires, mais surtout comme métaphore de la libération et de la connaissance.

Ensuite l’exploration se poursuit au cœur des écoles martiales d’Asie : si elles puisent dans les connaissances militaires, elles s’inscrivent également dans des systèmes très anciens de représentations du corps, de la nature et du monde.

En se détachant progressivement de leur fonction guerrière, les techniques martiales deviennent plus théoriques et renforcent leurs discours, devenant ce qu’on pourrait appeler aujourd’hui des méthodes de développement physique et spirituel de la personne.

 

Musée du Quai Branly

37 Quai Branly 75007 Paris

Horaire : 10h30 à 19h00

Date : en ce moment et jusqu’au 16 janvier 2022

Tarif : 12€

Transport : RER C station Pont de l’Alma

Bus numéro 42 station Tour Eiffel.

Le marché de Noël du Jardin des Tuileries

Le marché de Noël est devenu une tradition incontournable : dès que la fin d’année se rapproche, les différents marchés de Noël posent leurs valises dans la capitale.

Les marchés de Noël sont devenus avec le temps une vieille tradition.

Installé dans des petits chalets, les artisans vous proposeront de découvrir leurs créations : jolies décorations, petits jouets en bois, produits du terroir et autres douceurs.

Cette année encore, la magie de Noël s’est emparée du Jardin de Tuileries, jusqu’au 02 Janvier 2022 prochain.

Privilégiant les artisans Français, ce marché baptisé « La Magie de Noël », se compose d’une centaine de chalets en bois, parmi lesquels vous pourrez faire votre shopping de Noël.

Accolé au marché de Noël, se trouve également dans le jardin des Tuileries une fête foraine, avec des animations tels qu’une patinoire de 1200 m2, une grande roue de 50 mètres et même un sapin de Noël de 20 mètres de haut.

 

Lieux : Jardin des Tuileries 75001 Paris

Station de métro : Tuilerie sur la ligne 1

Sur les pas de Napoléon Ier

Depuis le 17 septembre 2021, l’exposition « Pour le meilleur et pour l’Empire – Sur les pas de Napoléon Ier à la Monnaie de Paris » se déploie au sein des espaces du musée et offre un éclairage sur la naissance du Franc Germinal, ainsi que sur les rouages de la légende napoléonienne ou médailles et symboles jouent un rôle déterminant au service du pouvoir.

Le Premier Consul Bonaparte vint à la Monnaie de Paris le 12 mars 1803 pour visiter les ateliers de fabrication monétaire. Il s’agissait pour lui de s’assurer que tout était prêt du point de vue technique avant de promulguer la création du Franc Germinal, ce qu’il fit quelques jours plus tard par les lois des 28 mars et 7 avril 1803.

Les visiteurs sont invités à suivre « Les pas de Napoléon Ier » dans une déambulation sur tout le site de la Monnaie de Paris, lieu de la frappe monétaire depuis son édification en 1775.

L’exposition est composée de 400 œuvres : monnaies et médailles, outillage monétaire et médaillistiques, mais aussi sculptures, peintures, dessins, objets d’arts décoratif et documents d’archives.

 

Du : 17 septembre 2021 au 06 mars 2022

Adresse : 11 Quai de Conti 75006 Paris.

Du mardi au dimanche de 11h à 18h.

Tarif 12€

Baudelaire, la modernité mélancolique

La BNF célèbre le bicentenaire de la naissance de Charles Baudelaire, né à Paris le 09 Avril 1821, par une exposition en trois parties, qui invite à pénétrer au cœur de sa création poétique en explorant le rôle déterminant qu’y joue l’expérience de la mélancolie.

La première partie : la première partie est consacrée au sentiment de l’exil si fortement éprouvé par Baudelaire dans sa propre vie et qu’il a lui-même appelé, dans mon cœur mis à nu « la grande Maladie de l’horreur du Domicile ».

La deuxième partie de l’exposition, poursuit l’idée d’une impossible présence au monde, en explorant le thème de l’image telle que la comprend Baudelaire.

La troisième et dernière partie : invite le spectateur à pénétrer au plus vif de la mélancolie baudelairienne, en l’abordant comme une impossible présence à soi-même.

 

L’exposition à lieu du 03 novembre 2021 au 12 février 2022

Bibliothèque François Mitterrand : Quai François Mauriac 75706 Paris

Bus : ligne 25, 62, 64, 71, 89, 132, 325

Métro : ligne 6 et 14 ou RER C

Horaire : lundi de 14h à 20h

Du mardi au samedi de 9h à 20h

Dimanche de 13h à 19h

Tarif : 3.90€

Un temple dédié à l’économie

Ouvert il y a plus de deux ans, en plein cœur du 17ème arrondissement, Citéco est le premier musée européen consacré à l’économie.

Ce lieu à la fois éducatif et culturel propose des dispositifs numériques et interactifs, jeux, manipulations, vidéos, mais aussi des expériences ludiques et électriques, qui dévoilent avec humour et pédagogie les enjeux de l’économie.

Si le fond est passionnant, l’écrin n’en vaut pas moins le détour. Le musée s’est installé dans un magnifique hôtel particulier néo-Renaissance, classé monument historique, construit en 1882 par Emile Gaillard, un banquier de la ville de Grenoble, est passionné d’Art.

Ce bâtiment est ensuite devenu une succursale de la Banque de France avant de se changer en Cité de l’Economie.

Enfin, l’exposition Largo Winch, aventurier de l’économie est prolongée jusqu’au 31 décembre 2021.

L’exposition invite les visiteurs à plonger dans l’univers de la finance en compagnie du célèbre héro de BD. Une façon ludique de décrypter le fonctionnement du capitalisme, des marchés financiers et des places boursières.

Cité de l’Economie

1 Place du Général Catroux 75017 Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h, samedi jusqu’à 19h

Métro ligne 2 (Monceau) ou ligne 3 (Malesherbes)

Tarif : 12€

Dali l’énigme sans fin, à l’Atelier des Lumières

Dalí, l'énigme sans fin | Atelier des Lumières - Site officiel

 

En 2021, l’Atelier des lumières s’illumine des célèbres œuvres de Salvador Dali.

L’exposition « Dali, l’énigme sans fin », revient sur plus de 60 années créatrices du maître catalan qui a inventé plusieurs styles artistiques.

Déployées et animées sur le sol et les murs jusqu’à 10 mètres de haut, elles laissent apparaître les détails des coups de pinceau, des traits et des jeux de matières.

Des chefs-d’œuvre emblématiques y seront exposées, de La Persistance de la Mémoire au Visage de Mae West comme un appartement surréaliste en passant par Léda Atomique et La tentation de Saint Antoine, révèlent le talent de Dali, créateur de nouveaux langages et de toiles uniques.

Cette rétrospective, associée à la musique du groupe légendaire Pink Floyd, propose un voyage hors du temps qui réveille l’inconscient ou l’œuvre de Dali reste un mystère et une énigme sans fin.

 

 

Atelier des lumières : 38 rue Saint Maur 75011 Paris.

Métro : ligne 3 station St Maur

Tarif : 16€

Exposition du 09 mai 2021 au 02 janvier 2022

Hommage à Georges Rouault au Centre Pompidou

Georges Rouault — Wikipédia

 

Le centre Pompidou célèbre cet été le 150ème anniversaire de la naissance du peintre Georges Rouault (1871-1958).

Cette exposition a été nommé « Saintes Colères », repris d’une lettre de l’artiste à l’écrivain André Suarès. Cet hommage regroupe une vingtaine d’œuvres issues de la collection du Musée national d’Art Moderne, ainsi qu’au donation successives de la famille Rouault.

Georges Henri Rouault, est né à Paris le 27 mai 1871 et décède le 13 février 1958. Il est le fils d’un ébéniste breton Alexandre François Joseph Rouault, et d’une fruitière parisienne Marie-Louise Champdavoine.

En 1886, Georges Rouault, devient apprenti chez le peintre de vitraux Emile Hirsch, et suit aussi en parallèle, des cours du soir à l’Ecole National Supérieur des Arts Décoratifs à Paris.

En 1891, il est admis à l’école des Beaux-Arts de Paris dans l’atelier de Jules-Elie Delaunay. Puis à la mort de celui-ci, il entre à l’atelier de Gustave Moreau, ou il côtoie Henri Matisse, Albert Marquet, Henri Manguin, Albert Huyot, Pierre-Marcel-Béronneau et Léon Lehmann auquel il restera très lié.

Dès 1910, les collectionneurs et les marchands reconnaissent la grande force de son œuvre, notamment Maurice Girardin ou Ambroise Vollard qui, en 1917, lui achète l’ensemble des toiles de son atelier, soit 770 œuvres. C’est en 1917 qu’il se lancera dans la gravure, et 4 ans plus tard, en 1921 Michel Puy réalisera sa première biographie.

Son prestige en tant que coloriste net graveur n’a cessé de s’étendre, notamment au Japon et en Corée. Il est considéré comme l’un des peintres religieux les plus important du 20ème siècle.

L’exposition dure jusqu’au 03 Octobre 2021 au Musée Georges Pompidou

Ouvert tous les jours, sauf le mardi de 11h à 21h

Place Georges Pompidou 75004 Paris

Métro : ligne 11 station Rambuteau

Tarif : 15€

 

Les trésors des frères Morozov

La collection Morozov. Icônes de l'Art moderne - Catalogue d'exposition | Boutiques de Musées

 

Les frères Morozov, sont l’une des deux principales familles qui ont dominé la vie culturelle moscovite du début du 20ème siècle.

En effet, ils ont inventé le concept de la philanthropie artistique et directement contribué à la reconnaissance internationales des peintres modernes Français.

Les deux collections d’art moderne, font partie des plus belles collections, qui aujourd’hui est réparties entre Moscou et St Pétersbourg, ce qui forment un ensemble majeur de chef-d’œuvre avec des toiles exceptionnelles de Cézanne, Renoir, Monet, Bonnard etc..

 

Cette collection est exposée à la Fondation Louis Vuitton, du 22 septembre 2021 au 22 février 2022.

 

Fondation Louis Vuitton : 8 Avenue du Mahatma Gandhi 75116

Billet : 16€

Ligne de métro : ligne 1.

Navette : Navette électrique en haut de l’Avenue de Friedland.

Botticelli au Musée Jacquemart-André

Botticelli au musée Jacquemart-André – Expositions à Paris

Le musée Jacquemart-André reçoit du 10 Septembre 2021 au 24 Janvier 2022, les œuvres de Botticelli.

Botticelli est né à Florence au 15ème siècle, sous la dynastie des Médicis et à l’aube de la Renaissance.

Botticelli évolue aux côtés de Michel-Ange, Léonard de Vinci ou encore de Raphaël.

C’est au cœur d’une ville en pleine ébullition culturelle, qu’il a créé les œuvres les plus mythiques de cette période. De La Naissance de Vénus à l’allégorie du Printemps, en passant par les peintures de la chapelle Sixtine au Vatican.

C’est au sein des sublimes pièces de l’hôtel particulier parisien, que les visiteurs pourront découvrir le développement artistique de Botticelli, de ses débuts dans l’atelier de Filippo Lippi à sa consécration.

 

Musée Jacquemart-André

158 Boulevard Haussmann 75008 Paris

Tarif : 17€