The Elephant in the Room : Jusqu’au 14 Janvier 2017 à Bobino

affiche-def

Spectacle à mi-chemin entre le cirque et le cabaret, comique burlesque et décors des années folles : Laissez-vous charmer par l’atmosphère unique de ce spectacle inhabituel et envoutant interprété par 4 artistes acrobates bourrés de talent.

Jusqu’au 14 janvier seulement à Bobino, à 19h00.

 

 

Bruno Salomone est “Euphorique” au Théatre du Petit Montparnasse

 

affiche-salomone-avec-logo

Bruno Salomone nous embarque dans une histoire folle et burlesque, celle de Golri, l’enfant né en riant, racontée par pas moins de 43 personnages qu’il endosse tour à tour.

Véritable tour de force, performance d’acteur impressionnante, Bruno Salomone fait rire, sourire et nous émouvoir tout au long de ce spectacle haut en couleurs.

A ne pas manquer.

Opéra en Plein Air

hh

Depuis plus de 10 ans, Opéra en Plein Air met à l’honneur les grandes œuvres du répertoire dans les plus beaux sites de France. Depuis 2001, plus de 500 000 spectateurs ont pu admirer ces créations sous les étoiles.

Après Les Noces de Figaro, Carmen, Aïda, La Flûte enchantée, Don Giovanni et La Traviata, c’est la très célèbre Bohème de Puccini qui sera reprise pour une nouvelle tournée. Pour sa 16ème édition, Opéra en Plein Air vous propose de découvrirou redécouvrir l’opéra romantique le plus célèbre…

Après Sceaux, Vincennes, Carcassonne et avant Fontainebleau, c’est la Cour d’honneur de l’Hôtel National des Invalides, à Paris, qui accueillera le spectacle. Rendez-vous les 6, 7, 8, 9 et 10 septembre 2016. Les prix oscillent de 42 à 95€. Des effets de lumières, des reprises vidéo, des décors et des costumes majestueux, ajoutés à la beauté de la musique, rendront cette soirée inoubliable.

Every summer, Opéra en plein air, or Open Air Opera, offers everyone the chance to relax and enjoy live opera outdoors. A well-known director puts on a great opera from the classical repertoire. This is then performed in open air settings, at prestigious sites such as the Hôtel National des Invalides in the centre of Paris.

After Mozart’s Don Giovanni, The MagicFlute, Verdi’s Aïda, Puccini’s Madame Butterfly, Verdi’s La Traviata the festival has chosen La Bohème by Giacomo Puccino for 2016.

From 6 September to 10 September 2016.

(Tel : 01 82 28 19 59)

Divorce au scalpel : Une comédie incisive au Grand Point Virgule

A deux pax de l’Hôtel Le M, dans la salle du Grand Point Virgule, nous vous recommandons une comédie drôle et incisive : “Divorce au Scalpel”.

Divorcés depuis trois mois, Oriane et Aurélien continuent à vivre sous le même toit faute de pouvoir se reloger séparément et n’osant l’avouer à la maman d’Oriane. Une cohabitation difficile se profile, surtout quand belle-maman débarque à l’improviste pour fêter leurs quinze ans de mariage, que l’ex plantureuse d’Aurélien refait surface avec la ferme intention de le séduire à nouveau, et que leur psy conjugual s’en mêle…

Une comédie enlevée, drôle et très juste sur la vie de couple, magnifiquement jouée par Laurence Oltuski (la maman de Kev Adams dans Soda), Pierre Khorsand, Loïc Blanco dans le rôle du psy coincé, Hélène Dereignier et Karine Lyachenko en ex envoûtante.

Un très bon moment !

 

Le Grand Point Virgule

8 Bis rue de l’Arrivée 75014 Paris

Du 13 avril au 3 juillet 2016 Mercredi au samedi à 19h45 et Dimanche à 18h00

 

Euro 2016 : Tout savoir après le tirage au sort du 12 décembre

 Afficher l'image d'origine

Les vingt-quatre équipes qualifiées, réparties dans quatre chapeaux, connaissent désormais leurs adversaires de juin et juillet prochain, suite au tirage au sort du 12 décembre dernier. Rappelons que les dates et le calendrier de l’Euro 2016 en France ont été fixés du 10 juin au 10 juillet 2016, soit quelques semaines après la fin des championnats nationaux dans les pays européens.

Le tirage au sort, effectué le samedi 12 décembre 2015, a permis de répartir les équipes dans 6 groupes de 4. Pour la première fois, l’Euro accueillera en effet 24 pays, contre 16 auparavant. Voici les groupes constitués.

Groupe A : France, Albanie, Suisse, Roumanie. 

Groupe B : Angleterre, Russie, Pays de Galles, Slovaquie. 

Groupe C : Allemagne, Pologne, Ukraine, Irlande du Nord. 

Groupe D : Espagne, Croatie, République tchèque, Turquie.

 Groupe E : Belgique, Italie, Eire, Suède. 

Groupe F : Portugal, Autriche, Islande, Hongrie.

Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour les huitièmes de finale, ainsi que les quatre meilleurs troisièmes, c’est-à-dire ceux qui auront marqué le plus de points dans leur groupe respectif. En huitièmes de finale, deux équipes issues de la même poule ne pourront pas s’affronter mais pourront se retrouver plus loin dans la compétition (quarts de finale, demi-finales, finale). 

Calendrier de l’Euro 2016 :
 
Vendredi 10 juin

Groupe A : France – Roumanie, à 21h à Saint-Denis

Samedi 11 juin

Groupe A : Albanie  – Suisse, à 15h à Lens

Groupe B : Galles – Slovaquie, à 18h à Bordeaux

Groupe B : Angleterre – Russie, à 21h à Marseille

Dimanche 12 juin

Groupe D : Turquie – Croatie, à 15h à Paris

Groupe C : Pologne – Irlande du Nord, à 18h, à Nice

Groupe C : Allemagne – Ukraine, à 21h à Villeneuve d’Ascq

Lundi 13 juin

Groupe D : Espagne – République tchèque, à 15h à Toulouse

Groupe E : Irlande – Suède à 18h à Saint-Denis

Groupe E : Belgiques – Italie, à 21h à Lyon

Mardi 14 juin

Groupe F : Autriche – Hongrie, à 18h à Bordeaux

Groupe F : Portugal – Islande à 21h à Saint-Etienne

Mercredi 15 juin

Groupe B : Russie-Slovaquie, à 15h à Villeneuve d’Ascq

Groupe A : Roumanie – Suisse, à 18h à Paris

Groupe A : France – Albanie, à 21h à Marseille

Jeudi 16 juin

Groupe B : Angleterre – Galles, à 15h à Lens

Groupe C : Ukraine – Ilande du Nord, à 18h à Lyon

Groupe C : Allemagne – Pologne, à 21h à Saint-Denis

Vendredi 17 juin

Groupe E : Italie – Suède, à 15h à Toulouse

Groupe D : République tchèque – Croatie, à 18h à Saint-Etienne

Groupe D : Espagne – Turquie, à 21h à Nice

Samedi 18 juin

Groupe E : Belgique – Irlande, à 15h à Bordeaux

Groupe F : Islande – Hongrie, à 18h à Marseille

Groupe F : Portugal – Autriche, à 21h à Paris

Dimanche 19 juin

Groupe A : Roumanie – Albanie, à 21h à Lyon

Groupe A : Suisse – France, à 21h à Villeneuve d’Ascq

Lundi 20 juin

Groupe B : Russie – Galles, à 21h à Toulouse

Groupe B : Slovaquie – Angleterre, à 21h à Saint-Etienne

Mardi 21 juin

Groupe C : Ukraine – Pologne, à 18h à Marseille

Groupe C : Irlande du Nord – Allemagne, à 18h à Paris

Groupe D : République tchèque, à 21h à Lens

Groupe D : Croatie – Espagne, à 21h à Bordeaux

Mercredi 22 juin

Groupe F : Islande – Autriche, à 18h à Saint-Denis

Groupe F : Hongrie – Portugal, à 18h à Lyon

Groupe E : Italie – Irlande, à 21h à Villeneuve d’Ascq

Groupe E : Suède – Belgique, à 21h à Nice

Samedi 25 juin

8e de finale, à 15h à Saint-Etienne

8e de finale, à 18h à Paris

8e de finale, à 21h à Lens

Dimanche 26 juin

8e de finale, à 15h à Lyon

8e de finale, à 18h à Villeneuve d’Ascq

8e de finale, à 21h à Toulouse

Lundi 27 juin

8e de finale, à 18h à Saint-Denis

8e de finale, à 21h à Nice

Jeudi 30 juin

Quart de finale, à 21h à Marseille

Vendredi 1er juillet

Quart de finale, à 21h à Villeneuve d’Ascq

Samedi 2 juillet

Quart de finale, à 21h à Bordeaux

Dimanche 3 juillet

Quart de finale, à 21h à Saint-Denis

Mercredi 6 juillet

Demi-finale, à 21h à Lyon

Jeudi 7 juillet

Demi-finale, à 21h à Marseille

Dimanche 10 juillet

Finale, à 21h à Saint-Denis

 

 

Marc Chagall, le triomphe de la musique à la Philarmonie de Paris

Chagall

A voir absolument, “Marc Chagall : Le Triomphe de la musique” à la nouvelle Philarmonie de Paris.

Une exposition unique qui présente les oeuvres décoratives et architecturales liées à la musique, ainsi que les costumes et décors réalisée par Marc Chagall pour des ballets. Sont réunies environ 300 œuvres (peintures, dessins, costumes, sculptures et céramiques), ainsi qu’un ensemble de photographies pour la plupart inédites prises dans l’atelier de Marc Chagall dans les années 1960.

Les décors que Chagall réalise pour le Théâtre juif de Moscou en 1920, constituent un décor universel réunissant les arts (Musique, Danse, Théâtre, Littérature).  En 1942, il crée les décors et les costumes pour Aleko à Mexico, puis pour L’Oiseau de feu à New York en 1945, renouant ainsi avec la musique russe. De retour en France, l’Opéra de Paris lui commande un travail similaire pour Daphnis et Chloé en 1958, une collaboration qui culmine en 1962, avec la commande par André Malraux, alors ministre des affaires culturelles, du célèbre plafond de l’Opéra Garnier, inauguré en 1964. Panthéon musical personnel de l’artiste, il constitue à lui seul un formidable hommage aux compositeurs qui ont marqué l’histoire de la musique. Les nombreuses esquisses inédites de ce projet, restituent pas à pas la genèse de la création et les différentes étapes de son processus créatif.

Une exceptionnelle installation multimédia, visuelle et sonore, détaille les différentes parties de ce plafond qui fut le point culminant de la carrière de Chagall.

Cette exposition est aussi l’occasion de découvrir Porte de Pantin la nouvelle Philarmonie de Paris, un splendide ensemble architectural réalisé par Jean Nouvel, entièrement consacré à la Musique.

Afficher l'image d'origine

 

Exposition jusqu’au 31 Janvier 2016

Philarmonie de Paris

221 avenue Jean Jaurès 75019 Paris

Jeff Wall : Expo photo à la Fondation Cartier-Bresson jusqu’au 20 décembre 2015

photo 6

 

A deux pas de l’Hôtel Le M, venez découvrir la nouvelle exposition de la Fondation Cartier-Bresson. Créée selon la volonté d’Henri CartierBresson en 2003, la Fondation est l’un des hauts lieux parisiens de la photographie. La Fondation est établie dans un élégant atelier d’artiste de Montparnasse, construit en 1912 par Molinié, et rénové par Ceria et Coupel.

photo 5

Dans cette exposition, Jeff Wall, photographe canadien de vancouver, présente des petits formats, alors même qu’il s’est toujours plutôt illustré par la grande taille de ses tableaux photographiques.
L’artiste, qui a lui-même établi la sélection, n’a choisi que des oeuvres originairement conçues en petits formats, provenant, pour la plupart, de sa collection personnelle. Très souvent proposées sous la forme de caissons lumineux qui créèrent en partie sa légende, ses compositions font aussi l’objet de tirages encadrés sous verre, et ce, depuis près de vingt ans.

photo cartier photo 2

 

Fondation Cartier-Bresson

2, Impasse Lebouis 75014 Paris

Bon plan : Gratuit le Mercredi en nocturne de 18h30 à 20h30

Take Me (I’m Yours) : Une exposition où tout doit disparaître à la Monnaie de Paris

Vingt ans après son immense succès à la Serpentine Gallery à Londres, l’exposition conçue par Christian Boltanski et Hans Ulrich Obrist, Take Me (I’m Yours) est récréée à la Monnaie de Paris. Ainsi chaque visiteur est invité, et même encouragé, à toucher, utiliser ou emporter avec lui les projets et les idées des artistes invités.

Parmi eux, les artistes ayant participé à la première édition (Maria Eichhorn, Hans-Peter Feldmann, Jef Geys, Gilbert & George, Douglas Gordon, Christine Hill, Carsten Höller, Fabrice Hyber, Lawrence Weiner, Franz West), auxquels s’ajoutent de nouvelles collaborations telles que Etel Adnan & Simone Fattal, Paweł Althamer, James Lee Byars, Heman Chong, Jeremy Deller, Andrea Fraser, Gloria Friedmann, Jonathan Horowitz, Koo Jeong-A, Alison Knowles, Bertrand Lavier, Charlie Malgat, Angelika Markul, ou Yoko Ono….

A l’image des monnaies, les œuvres sont vouées à la dispersion. Lieu d’interaction entre les visiteurs et les artistes, cette exposition se caractérise par sa forme ouverte et évolutive avec, au moment du finissage, la disparition des œuvres due à leur dissémination totale. Au-delà des circuits économiques habituels, Take Me (I’m Yours) propose un modèle basé sur l’échange et le partage, et soulève ainsi la question de la valeur d’échange de l’art. Serez-vous prêts à dépenser 50 cts pour cette capsule d’air de Yoko Ono ? Ou 8 € à mettre dans ce distributeur de pochettes d’art surprises ?

IMG_2488

L’exposition se transforme jour après jour grâce à son public qui est invité à emporter avec lui des objets, comme ces cartes postales de Paris collées sur un mur de plus en plus clairsemé, ou  au contraire à en rajouter comme ces photomatons vintage qui viennent peu à peu tapisser des murs entiers…

On s’étonne, on s’interroge, on s’amuse, on s’indigne aussi parfois. Mais, on ne reste pas indifférent.

Beauté Congo : Une exposition haute en couleurs à la Fondation Cartier pour l’art contemporain

photo3

Si vous effectuez vous aussi votre rentrée culturelle, foncez à la fondation Cartier pour l’art contemporain, située à seulement 5 minutes à pied de l’Hôtel Le M. Vous y découvrirez une exposition pleine de vitalité, “Beauté Congo”, qui met à l’honneur pour la première fois près d’un siècle d’histoire de l’art congolais.

photo4  photo1

Si la peinture est au coeur de l’exposition, la musique, la sculpture, la photographie et même la bande-dessinée y sont présentées. Laissez-vous emporter par ces peintures aux couleurs vives et brillantes, par ces sourires et cet enthousiasme communicatif.

La grande originalité de cette exposition est la mise en place d’un parcours musical avec une sélection de chansons des années 40 à nos jours : rumba, funk et musique populaire, liant ainsi création plastique et création musicale, et évoquant l’omniprésence de la musique dans la vie urbaine congolaise.

 

Beauté Congo 1926-2015

Jusqu’au 15 Novembre 2015

Fondation Cartier pour l’art contemporain

261, boulevard Raspail – 75014 Paris

 

Une expérience unique : Bruce Nauman à la Fondation Cartier

Plus que quelques jours pour découvrir l’exposition de Bruce Nauman à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, à seulement quelques minutes à pied de l’Hôtel Le M.

L’artiste Américain, installé au Nouveau-Mexique, se consacre à la sculpture, à la performance et à la vidéo et obtient en 2009 le Lion d’Or de la meilleure participation nationale lors de la Biennale de Venise où il représente les Etats-Unis.

Au total 5 oeuvres sont présentées ici.

Parmi elles, “Pencil lift”, oeuvre constituée de 2 vidéos diffusées sur un écran géant de 4X14m, par laquelle l’artiste poursuit son exploration des actions physiques et de la gestuelle des mains, jouant sur des sensations de tension et d’équilibre.

La plus marquante reste cependant la vidéo couleur “Untitled”, méditation sur l’écoulement du temps, composée d’une double projection de la même image : deux danseuses allongées sur un tapis tournent au sol dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à épuisement, leurs mains entrelacées étant le centre exact de l’oeuvre.

Surprenantes, ou dérangeantes, les oeuvres de Bruce Nauman ne peuvent laisser le spectateur indifférent…